Quel type d’escalier est fait pour vous ?

Escalier  bois

Les escaliers sont indispensables pour votre confort, mais aussi pour votre décoration. Selon la position, l’espace disponible, la beauté souhaitée ou le budget requis, il existe différents modèles d’escaliers. À savoir, escalier suspendu, escalier quart de tour, escalier en colimaçon, escalier à limon central, etc. Afin de choisir le modèle qui convient vraiment à votre domicile et votre style de vie, vous devez vous poser les bonnes questions.

Quel espace utiliser pour l’escalier ?

Les escaliers requièrent 4 à 6 mètres carrés de surface au sol. Selon l’espace disponible, différents modèles doivent être choisis. L’escalier droit ou à 1/4 tournant, ces deux modèles occupent de grands espaces et s’accordent mieux aux pièces spacieuses. Si vous avez besoin de stockage supplémentaire, c’est également le moyen idéal. En fait, vous pouvez utiliser l’espace ci-dessous pour installer des étagères, des armoires personnalisées et même des tables. L’escalier hélicoïdal, autoportant, ce modèle occupe un petit espace et peut être facilement installés dans un coin.

Cependant, il ne laisse pas place à une grande liberté de déplacement et ne convient pas non plus comme escalier principal pour la famille. Si vous souhaitez l’utiliser pour assembler des meubles volumineux ou décorer le grenier, cela ne sera pas possible. Un escalier confortable 2/4 de tour (avec deux angles de 90°) est une solution intermédiaire entre l’escalier 1/4 de tour et spirale. Il offre une plus grande liberté de déplacement que l’escalier en spirale tout en assurant un gain d’espace maximal. Cependant, il nécessite une plus grande surface que l’escalier à quart de tour. Pour vous aider dans votre sélection, visitez le site www.oeba.fr.

Quels sont les matériaux utilisés pour la fabrication de l’escalier ?

Qu’il s’agisse de bois, de métal, de béton ou de pierre, vous devez choisir selon vos goûts et types, tout en tenant compte de son utilisation. Les amoureux de la tradition monteront naturellement les escaliers en bois et selon les essences choisies, les escaliers classiques peuvent aussi avoir une apparence moderne. Si les bois durs (chêne, hêtre, tauari, etc.) sont toujours préférés, alors l’essence de sapin annoncera une sensation plus moderne avec son blanc mat.

Veuillez noter qu’avec le temps, les escaliers en bois se briseront toujours. Pour les styles industriels et modernes, l’objectif est les escaliers métalliques (acier, aluminium, acier inoxydable). Le métal fournira un côté propre à votre intérieur et aucune contremarche ne permettra la lumière directe. Pour briser son aspect légèrement plus froid, envisagez de l’utiliser en combinaison avec d’autres matériaux, tels que des marches en bois.

Quels sont les différents types d’escaliers ?

L’escalier suspendu est très aéré, beau, comme s’il flottait dans les airs, moderne, délicat et très élégant. Il est conçu à l’aide d’un système de marche autoportant, qui ne peut pas être fixé. Dans la plupart des cas, les escaliers suspendus n’ont pas de contremarche, donc votre pièce peut rester très lumineuse. Ne vous inquiétez pas, le système est très fiable, sûr et peut supporter des charges plus lourdes que les escaliers traditionnels. Mais il ne convient pas aux enfants, car la plupart du temps aucune rampe n’est adaptée.

Afin d’obtenir le maximum d’effet, veuillez choisir des escaliers métalliques suspendus. L’échelle qui se place au milieu à poutre longitudinale est conçue sur un seul support, qui est un compromis entre l’escalier suspendu et l’escalier classique. Le limon est fait de la même pièce. Il peut être droit, quart de tour ou deux quarts de tour. Puis arrangez toutes les étapes sur ce limon. Il n’a pas non plus de contremarches, il est donc très aéré et léger pour une apparence moderne. Le choix des formes et des matériaux est très large : l’escalier peut avoir une poutre centrale en acier, une poutre centrale en bois ou une poutre centrale métallique.

Quel budget êtes-vous prêt à mettre ?

Le prix de l’escalier résulte de sa forme et de ses éléments. Plus précisément, on peut dire que la forme la plus moins chère reste l’échelle droite. Quant au matériau le moins économique, c’est le bois. Évidemment, on peut trouver le premier prix pour un escalier droit en bois d’environ 800 euros. En termes de configuration, l’escalier en colimaçon et l’escalier en hélicoïdaux virent autour de la même gamme de prix, à partir de 1500 euros, mais varient ensuite en fonction des éléments choisis.

Par conséquent, les conceptions en aluminium ou en acier inoxydable resteront particulièrement coûteuses. La notion de prix d’escalier est encore relativement indicative, car les matériaux utilisés pour divers éléments constitutifs peuvent être mélangés, tels que les mains courantes, les revêtements de marche, les rampes, etc.

Table basse moderne et design : changer son salon avec ce simple meuble
Comment choisir son guéridon ?